Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 06:57

EN MARCHE VERS LE PRINTEMPS !!!

 

IMAG0197.jpg

 

A l'image de jolis cotylédons de choux rouge germés d'n jour !!!

ça sent le salade de chou rouge (râpé!) de fin de printemps !

 

IMAG0198.jpg

 

Les tomates anciennes ne devraient pas tarder !!!

 

DSC04750

 

Ca chome pas en plein champ non + avec les alliacés !!!

... sous le soleil !

Repost 0
Published by les jardins de max - dans Fiches Produit
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 07:31

Indice, il ne s'agit pas

d'un micro d'argent

mais plutôt

d'un micro vert !!!

 

IMAG0192.jpg 

 

OSCAR DU...JARDIN DE CET HIVER ????

 

Alors vous m'avez reconnu ?

 

the Artist est  le Chou.... ?

 

IMAG0189.jpg

Repost 0
Published by les jardins de max - dans INSOLITE !
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 06:19

conference-bagnols.jpg

 


    • Ce mercredi
    • 17:3020:30

http://iqgarho.pagesperso-orange.fr/nouvellepage9.htm

 
amphithéâtre du Lycée Albert Einstein, cité des Eyrieux (lycée technique), avenue du Commando Vigan-Braq à Bagnols/Cèze
Repost 0
Published by les jardins de max - dans EVENEMENT(S)
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 07:03

2012-02-22.png

Repost 0
Published by les jardins de max - dans METEO
commenter cet article
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 22:05

comment bio champ inde femmes dufumier nil editions neuf milliards humains

Repost 0
Published by les jardins de max
commenter cet article
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 22:04
escargot qui grimpe doucement

Les chiffres 2011 de l’Agence bio montrent que les Français continuent de consommer plus de bio. Mais aussi que la production nationale ne suit pas : alors que les décisions du Grenelle étaient de 6% de surface agricole utile en bio en 2012, celle-ci ne représente que 3,4%.

La bio représente un marché de 4 milliards d’euros en 2011, soit 4 fois plus qu’en 2001, d’après les chiffres communiqués par l’agence bio le 14 février dernier. Environ 6 Français sur 10 disent avoir consommé bio sur l’année 2011. Mais seulement 40% des Français consomment bio au moins une fois par mois, alors qu’ils étaient 37% il y a dix ans. Pourquoi une si faible augmentation ? D’après l’Agence bio, la première raison invoquée par 77% des non-acheteurs de bio réside dans son prix, trop élevé par rapport aux produits issus de l’agriculture conventionnelle. Un argument compréhensible, qui était déjà présent de manière équivalente en 2001. Normal : une des raisons de ce prix élevé est l'absence de soutien des politiques publiques à l'agriculture bio. Du coup, la production française bio ne peut suivre la demande.

Si le nombre d’exploitations agricoles a doublé en dix ans, passant de 10 000 à environ 20 000 en 2011, les surfaces en bio ne représentent que 3,4% de la surface agricole utile du pays (SAU), selon l'Agence bio. C'est-à-dire à peine plus que les 3% de SAU en 2010. Selon le groupement d'intérêt public, ce nombre «devrait avoisiner les 3,5% fin 2012». Ce serait bien. Mais au fait, quid des 6% visés par le Grenelle de l’environnement pour 2012? «Le bilan du Grenelle en matière d’agriculture est médiocre», faisait remarquer Bruno Genty président de l’association France Nature Environnement (FNE), au président Sarkozy le 15 février dernier. Euphémisme. «Même si le nombre de conversions en bio continue d’augmenter, son rythme a tendance à ralentir en 2011», observe Anne Haegelin, chargée de mission développement de la bio et conversion à la fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab). Résultat : la bio reste chère pour beaucoup de Français et les importations se poursuivent -d’Italie et d’Espagne, mais aussi de beaucoup plus loin comme l’Equateur ou le Costa Rica . Le nouveau gouvernement français aura donc la responsabilité de prendre de vraies mesures en faveur d’une agriculture durable, basée sur des circuits courts, de proximité et sans pesticides de synthèse. Objectif :  20% de SAU en agriculture biologique en 2020. On part de loin.

Preuve que c’est encore l’agriculture conventionnelle qui continue d’être privilégiée dans notre pays, «l’usage des pesticides, qui devait diminuer de moitié d’ici 2018, a augmenté de 2,6% pour les traitements foliaires et de 7% pour les traitements de semences entre 2008 et 2010», indiquait FNE au président français. Qui n’a pas contesté. Rappelons que lors de ses vœux présentés au monde rural le 17 janvier, Nicolas Sarkozy, flanqué de son ministre de l’agriculture Bruno Le Maire, avait suggéré, une fois n’est pas coutume, que l’environnement, ça commençait à bien faire : «Tout est une question de mesure et nous allons prendre un certain nombre de décisions pour relâcher la pression», déclamait-il aux agriculteurs. Ajoutant qu’il fallait «absolument lever le pied de ce point de vue [l’environnement]». Bref, ce n’est pas avec le candidat Sarkozy que la bio sortira des choux.

La santé, l’éthique et l’environnement, ces raisons majoritaires invoquées par les consommateurs de bio, peuvent être au cœur d’une politique agricole. Ceux qui en sont convaincus peuvent faire entendre leur voix en signant la pétition Osons la bio ! lancée par Bio Consom’acteurs et ses partenaires la Fnab et Terre de Liens. Elle sera présentée aux candidats aux élections au printemps 2012.

Repost 0
Published by les jardins de max
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 07:20

2012 02 16

Repost 0
Published by les jardins de max
commenter cet article
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 13:05

Artcle intéressant déniché sur la toile via facebook !!

marie sicurani et cindy de st Re... ne diront pas l'inverse, on et bien dans cette démarche !

Avec la volonté d'en faire le plus possible, en autonomie et naturellement... bio !

 

On est sur la bonne voie !!

 

 

bio1.jpg

 

 

«L’insolente santé» de l’alimentation bio risque de se ternir quelque peu, selon un article du monde.fr basé une étude du cabinet Xerfi (un document destiné aux exploitants agricoles, aux industriels de l’agroalimentaires, aux distributeurs et à la restauration). La croissance de ce marché va ralentir, pour plafonner à 5% en 2015. C’est largement moins bien que dans les dernières années: entre 2006 et 2010, les taux de croissance du secteur se situaient plutôt entre 10 et 25%…

Selon le cabinet, c’est la faute à la crise: les consommateurs établissent des priorités. Et comme les produits biologiques restent plus chers… Autre tendance du bio pour les prochaines années, la grande distribution va continuer à élargir sa gamme et à augmenter sa part de marché.

Le diagnostic établit que le locavorisme (privilégier les achats de produits locaux) va peut-être même évincer le bio… Pour Xerfi, la notion de proximité est devenue incontournable dans la filière alimentaire. Bref, le cabinet enfonce le clou sur le “made in France”, déjà installé comme un des thèmes de la campagne présidentielle. Bien sûr, bio et locavorisme ne sont absolument pas contradictoires.  Mais l’étude affirme que “ce «locavorisme» montant est une opportunité pour les acteurs du bio «made in France» mais aussi une menace dans la mesure où il représente une offre concurrente pour le consommateur souvent infidèle et zappeur”.

Xerfi avait d’ailleurs publié en 2010 une autre étude intitulée «Locavores, «Régions & terroirs», «Made in France»: les nouveaux Eldorados de la filière alimentaire?». Une tendance favorisée par deux facteurs, «la montée en puissance de tendances socio-comportementales axées autour du locavorisme» et, «en lien avec la crise, le penchant au repli sur soi qui tend à favoriser le made in France». Pour Xerfi, c’est une «aubaine incontestable pour les industriels de l’agroalimentaire, les exploitants agricoles et les distributeurs»

Mais c’est bien sûr aussi une occasion de développer d’autres modes de production, distribution et consommation des denrées alimentaires. A ce propos, je vous parlerai la semaine prochaine de la Ruche qui dit oui, un moyen de combiner circuits courts et achats groupés, pour “manger mieux, manger juste”.

 

Repost 0
Published by les jardins de max - dans Nouvelles Hebdo !
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 06:45

C'est une première judiciaire : le géant de l'agro-alimentaire a été jugé responsable de l'intoxication à l'herbicide Lasso un agriculteur français. Le tribunal de grande instance de Lyon a ordonné une expertise pour évaluer les préjudices, et fixer les dommages et intérêts. Monsanto envisage de faire appel.

FRANCE-INFO.png

 

Une excellente nouvelle pour tous les trimeurs en bio !!! Car faut savoir une chose, le plus dur

en bio c'est bien les mauvaises herbes...

Vous imaginez bien que si un agriculteur arrive à s'empoisonner...

ce que cela peut être pour un être humain qui mange tout le temps de ces saloperies,

avec sans le savoir, peut être des prédispositions à développer certaines 'pécôles' !!!!!!!

 

Bien sûr que les désherbants chimiques ne sont pas des poisons instantanés mais

d'année en année, de génération en génération, du sol au sous sol....

 

 

Repost 0
Published by les jardins de max - dans Fiches Produit
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 08:00

Les canards sont de super herbivore (!) y compris dans les rizières de camargue !!!

je trouve cela génial !! Il en était fait l'écho dans midi libre il y a peu...

au jt de TF1 aussi ! Un grand bravo qui estomaque les désherbeurs professionnels !!!

 

IMAG0069.jpg

 

En vidéo c'est encore plus explicite !

 

Repost 0
Published by les jardins de max - dans INSOLITE !
commenter cet article

Présentation

  • : LES JARDINS DE MAX - Vente par Panier... A la Carte ! Marché de pont st esprit - 1/2 Gros aussi - AMAP ALEXANDRINE - Boutique Paysanne.... !
  • LES JARDINS DE MAX - Vente par Panier... A la Carte ! Marché de pont st esprit - 1/2 Gros aussi - AMAP ALEXANDRINE - Boutique Paysanne.... !
  • : présentation de l'activité maraîchère de Maximin JULLIEN, producteur et distributeur de fruits et légumes de saison sur le marché ainsi qu'en panier à échelle locale (bourg saint andeol, pont saint esprit, bollène, bagnols sur ceze)
  • Contact

CUEILLETTES DE SAISON

Capture CUEILLETTE

Recherche

06 77 93 59 50

Capture PANNEAU

Archives

06 77 93 59 50 ! lespaniersdemax@gmail.com

Paniers à la carte...

via BON DE COMMANDE que vous recevez par mail hebdomadairement,

en suivant le rythme des saisons, NATURELLEMENT !

Sinon, par téléphone, on l'envisage grâce à Sylvie,

qui devrait contribuer à permettre aux personnes en difficultés avec le net (!)

de pouvoir profiter de ces Paniers !!!

 

UNE SEULE ADRESSE DE CONTACT :

 

lespaniersdemax@gmail.com

 

LIVRAISON DE PANIERS DE SAISON, chaque vendredi,

avec de bons produits locaux, bio autant que possible !!!

Nombreux partenariats paysans !!!

 

Bon de commande de la semaine 2 reçus par les familles

étant inscrites aux paniers de max, sans engagement,

via la liste de diffusion Mail !

 

Surtout pas hésiter à nous appeler !

 

panier semaine 02

 

IMAGE PARTIELLE DU BON DE COMMANDE QUI EN DIT LONG SUR LE CHOIX !!!

A la carte, sans engagement, au plus près, avec des prix qui tiennent la route autant que possible !

 

MAXIMIN JULLIEN

06 77 93 59 50

Paniers A la Carte !

paniers sur mesure

LOGO

logo max

COULEURS DE SAISON !

couleurs-automnales.jpg